Compte-rendu du CHSCT du 27 novembre 2017

Compte-rendu du CHSCT du 27 Novembre 2017

 

 

1) Présentation des nouvelles organisations de travail:

Nous avons rappelé nos positions qui sont les suivantes :
– Contre les cycles inférieurs à 37h30,
– Contre les postes en 12 heures,
– Contre les coupures (30 minutes non comprises dans le temps de travail) remplaçant les pauses (20 mn comprises dans le temps de travail),
– Contre les coupures à des horaires inadaptés aux besoins physiologiques des agents (ex : coupure repas à 10 heures).

RAPPEL de la réglementation :

La coupure de 30 minutes (+ 10 minutes d’habillage/déshabillage) pendant laquelle vous n’êtes pas à la disposition de l’employeur vous permet donc de quitter votre service.

 

2) Présentation de la nouvelle procédure de déclaration d’un accident de service :

Cette nouvelle procédure est à votre disposition sur Intranet ; elle doit simplifier vos démarches.

 

3) Visites du CHSCT : (Question CGT)

Nous avons rappelé la nécessité que le CHSCT visite les services avant leur ouverture afin d’éviter les situations suivantes :

– Pas de matériels électriques adaptés (éclairages, prises…),
– Travaux générant de la poussière malgré la présence de patients,
– Pas de matériel d’hygiène de base,
– Pas de chauffage,
– Pas de toilette,
– etc…

 

4) Peut-on faire préparer par l’UCPC les sandwichs destinés aux patients de l’UCA ?

Par manque de temps l’UCPC n’est pas en mesure de préparer les sandwichs pour les PATIENTS dans ses locaux et avec du matériel adapté par des professionnels de l’alimentaire.

 

5) Problème d’effectifs en UHR :

Bien que la direction nous déclare que le manque de personnel dans cette unité ne soit que périodique (pendant les vacances), nous avons pu démontrer avec les plannings pour preuve que le personnel ASH est constamment en sous-effectif en novembre et en décembre.

Devant cette souffrance vécue par les patients et par le personnel, nous espérons que, suite à notre intervention, la direction prendra les mesures nécessaires afin d’améliorer la situation :
– Renfort en personnel,
– Prise en compte des difficultés de soins liées à la pathologie,
– Réponses au F.E.I des agents.

Nous suivrons de très près ce service!
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *