Compte-rendu du CHSCT du 29 Janvier 2018

 

 

 

ORBIS (question CGT)
Nous avons posé la question en CHSCT de la non utilisation d’ORBIS par certains médecins et leurs internes en évoquant la responsabilité et les risques psychosociaux encourus par nos collègues.
Le Directeur nous répond que la responsabilité reviendra au médecin si celui-ci signe une prescription sans l’écrire mais au soignant si celui-ci délivre une prescription non saisie sur ORBIS.
La responsabilité de l’institution est de toute façon engagée par nos questions au CHSCT ; les réponses rédigées en compte-rendu officialisant juridiquement la connaissance de la problématique par l’administration.

Tri des déchets en service (question CGT)
Après de nombreuses hésitations, le tri des déchets des plateaux repas sera effectué en service. Cette démarche citoyenne nous semble nécessaire…

Blanchisserie (question CGT)
Fin du stress engendré inutilement par l’encadrement sur une éventuelle augmentation de la charge de travail…
Il n’y aura pas de partenariat avec le CH de Laon.

Brancardage
Un groupe de travail sur l’activité du service sera mis en place à partir de février.

Sondes ETO au SSIC (question CGT)
Un tableau de traçabilité d’entretien sera affiché au niveau du matériel de décontamination ; ceci afin d’informer le personnel concerné par l’exposition à l’acide peracétique.

Mensualités d’été (question CGT)
Tous les cadres supérieurs connaissent l’enveloppe attribuée à leur pôle. Rien ne les empêche de vous informer pour construire vos prévisions de congés (dixit M. le Directeur).

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *